Articles Com.

Aligorchie II » A la une, Rodez » Tempête dans un verre d’Oc ?

Tempête dans un verre d’Oc ?

Curieuse que cette édition 2015 de l’Estivada, peut être la dernière à Rodez, sous cette forme en tout cas.
Ce n’est pas la première fois qu’il y a des tensions entre l’équipe dirigeante et le maire de Rodez. C’en est presque récurent.
D’un côté, on évoque la culture, l’inter-régionalité, l’ouverture, de l’autre on pense dépenses. Problème de langage !
D’ailleurs, certains pariaient même sur l’absence de Christian Teyssèdre pour l’inauguration ! Sauf qu’il était bien là, pas loin de ses grands « amis » Martin Malvy et Carole Delga (candidate socialiste à la tête de la région- Pas la seule d’ailleurs, on aura vu Dominique Reynié accompagné du maire d’Onet, l’oeil aux aguets des paluches à serrer, Robert Rochefort, tout seul avec sa moitié, ou Gérard Onesta, l’eurodéputé vert présent durant 2 longs jours). Et il a parlé, le Cricri ! En mode Tata Henriette, pour changer, il a asséné sa litanie de chiffres pour témoigner de son amour pour les Occitans. Rodez est la ville qui donne le plus par habitant pour un festival ! Du monde entier de la terre, même ! Tandis que les autres parlaient culture, régions, langue, etc. Il est comme ça, il aime les chiffres. On les aime, nos Occitans, regardez ce qu’on donne ! A moins que ces chiffres n’aient eu une autre signification cette année. Trop cher ?
Ca va couper ?Bref, les tensions étaient là. La surtension, même. A tel point que les plombs ont failli sauter, au propre comme au figuré, lorsque sur Facebook, vendredi après midi est apparu un mystérieux message annonçant une prise de parole TRÈS importante pour le festival, à 21H.
Curieux comme une pie, j’étais là, à 21H, après mon aligot, et avec mon Ratafia 0%. Rien. Res.
Coup d’œil sur Facebook. La prise de parole est différée à 22H30. Après le concert de Dupain. Mais à 22H30, rien de plus. Pas res mai.
Qu’a t il bien pu se passer pour que l’annonce face psscccht jusqu’au lendemain pour filtrer, d’abord parmi les festivaliers, puis sur les sites occitans, pour finir dans les médias régionaux : Patric Roux, directeur du festival, s’en va. Les explications ? Il ne peut pas en donner et ne peut pas dire pourquoi il ne peut pas en donner.  Miladiou ! Jean Claude Vandamme, sors de ce corps ! Que s’est il donc passé ? Simon de Montfort a t-il déboulé dans la place vendredi soir pour régler quelques comptes ?
La suite ?
Patric Roux le dit lui même : l’équipe est rodée, elle connait son taff et est tout à fait en mesure de reprendre le flambeau. La grande question étant de savoir ce que va faire la mairie de Rodez : poursuivre avec l’organisation existante ou confier l’organisation à quelqu’un d’autre, le quelqu’un se frottant peut être les mains, et, surtout, porter le festival aussi bien et fort qu’elle peut porter un tour de France ?
La question essentielle étant de savoir de quelle Estivada il s’agira : celle des nombreux Ruthénois pour lesquels c’est l’occasion de manger un aligot avec les potes dans un milieu festif qui rappelle de bons souvenirs ou bien celles de ceux qui viennent de toute l’Occitanie pour se retrouver, échanger, chanter, débattre ?
Dans le fond, c’est grand l’Occitanie

Ecrit par

48 ans, ancien parisien, arrivé en Aveyron en 89, il a d’abord habité Millau avant de rejoindre Rodez. Blogueur depuis plusieurs années, il s’est intéressé à la politique en 2007 pour découvrir assez rapidement que, trop souvent, les idées ne sont véhiculées qu’à des fins plus ou moins dévoyées. Connu à l’Etat civil sous le nom d’Olivier Montbazet, il est le papa d’Aligorchie et son webmaster. Partagé entre une amoureuse parisienne, et beaucoup de travail sur Albi, il lui est difficile d’écrire régulièrement. Le site devrait d'ailleurs prochainement changer de webmaster.

Enregistré sous A la une, Rodez · tags: , , , , , , , , , , , ,

9 réponses à "Tempête dans un verre d’Oc ?"

  1. demailly dit :

    Redondance et encore cricri à la une… (après faut cogner), faudrait peut-être changer de point de vue un peu plus à droite non ? C’est de l’acharnement… Et Luche,Censi, Marc, Reynié, et autres maires de l’agglo ? Sont-ils aussi parfaits pour être en dehors de votre ligne de mire ainsi figée ?

  2. pickwick12 dit :

    Bien vu, Demailly mais Aligorchie se polarise sur notre Cricri d’Amour chéri comme un vieux gâteux…
    Mal vu, Demailly, ce n’est pas une question de droite ou de gauche; Tout simplement des rancoeurs acides de hyènes revanchardes et frustrées.

  3. Hugues Robert dit :

    La droite de droite dort roupille et ne fait rien…On ne peut rien dire sur rien! la droite de gauche fait ce que la droite de droite n’a pas osé faire.Alors à quoi cela sert d’être de droite, pardon de gauche. Si vous savez ce que les gens s’en foutent de la droite et de la gauche. Ils aimeraient juste que l’éthique, la morale, les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité soient au fronton de notre République. On est loin du compte. Rancœurs, saloperies, fantasmes de vengeance de frustrées. Si vous le dites! moi je rigole, sans rire de ces tristes politiques, qui se disent de droite et de gauche et nous préparent l’extrême droite.Bonnes vacances!

  4. Stéphane dit :

    La Droite a Rodez ? parce qu’il y en a une … des noms vite !

    S’en prendre à Cricri ? pas besoin de chercher dès qu’il parle, agit, bouge… il fait une connerie! pas besoin de s’acharner, il donne le bâton pour se faire battre…

    La Gauche à Rodez ? parce qu’il y en a une… si ce n’est, peut être, le. professionnel de la politique qui n’attaque jamais l’édile au cas où il aurait besoin d’un poste… d’élu.

    CQFD

    Vous me faites rire !!!!

  5. pickwick12 dit :

    Le pseudo-professionnel de la politique n’en est pas un. Comme quoi, CQFD bis.
    Vous me faîtes pleurer… de rire aussi!

  6. pickwick12 dit :

    Certes, mille fois certes, notre Cricri d’Amour est un handicapé profond (pardon à eux…) des Relations Humaines. Que dis-je, un Pape des conflits personnels élevant en science sa capacité de haine et de perversion.
    Voilà, c’est dit, pour ceux, et ils sont apparemment nombreux, qui me prennent pour un panégyriste de Cricri. Non, je ne suis pas à sa solde comme peut l’être Urine (Pour ceux qui ont lu les deux bouquins de Hugues Robert). Moi je m’exprime gratis, moi je n’ai pas à « faire bouillir la marmite », moi (Ca fait quand même beaucoup de « moi je »!)je n’ai pas d’ambitions personnelles/ Bien trop vieux….

    Mais Teysssèdre, c’est aussi:
    La salle des Fêtes,
    Le Multiplex,
    Soulages,
    L’esplanade des Rutènes (Sans « H »),
    L’avenue Victor Hugo,
    La réfection des rues piétonnes,
    L’espace Ballard (Pas celui d’Onet!!!)…etc…
    En attendant la place de la Cité et Combarel….
    Alors, bon Maire? Ben oui et même si la majorité de ces réalisations et projet figuraient dans les cartons de Marco quand il est arrivé aux affaires.
    Et tant pis si Aligorchie (oui, « chie ») la sectaire y trouve à redire…
    De la diversité des opinions nait la lumière.

  7. pickwick12 dit :

    Au fait, additif aux travaux ruthénois: Bravo à Déo, licencié par cet ingrat malgré ses mérites et à cause de sa grande gueule…

  8. Franclap dit :

    Le problème de la grande gueule c’est qu’il faut l’utiliser avec bon sens. Et faire preuve d’autoritarisme n’a jamais transformé un photographe en Martin Bouygues. Et il est important de démontrer avant d’affirmer. Beaucoup devrait s’inspirer de cette maxime. Mais voilà là toute la beauté de la politique )!!

  9. pickwick12 dit :

    Cricri n’aime pas Aligorchie qui le lui rend bien…
    Déo n’aime plus Cricri qui le lui rend bien…
    Aligorchie n’aime pas Déo qui n’a rien demandé…
    Cherchez l’erreur!!!
    NB: Pickwick, lui, aime tout le monde… Si,si.