Articles Com.

Aligorchie II » En bref » Le retour de l’enfant prodigue

Le retour de l’enfant prodigue

La rumeur court que Stéphane Bultel retrouverait la bonne ville de Rodez.
L’ancien Conseiller général, qui avait perdu contre Bernard Saules aux dernières cantonales, ne cachait pas son amertume contre Cricri 1er, auquel il imputait, à juste titre, une partie de sa défaite. Il était parti se requinquer en région parisienne, comme directeur de cabinet du Maire de Trappes.
Fort de cette expérience, il serait (l’info est à confirmer) embauché à la Mairie de Rodez comme… directeur de cabinet.
C’est Aymeric Sanchez, débauche du Parti du gauche et actuellement au même cabinet, qui doit être ravi de l’apprendre. D’un cabinet à l’autre, il pourra se limiter aux basses oeuvres.
Quant à Monique Herment (-Bultel), elle sera certainement ravie de retrouver son gentil mari.

Ecrit par

48 ans, ancien parisien, arrivé en Aveyron en 89, il a d’abord habité Millau avant de rejoindre Rodez. Blogueur depuis plusieurs années, il s’est intéressé à la politique en 2007 pour découvrir assez rapidement que, trop souvent, les idées ne sont véhiculées qu’à des fins plus ou moins dévoyées. Connu à l’Etat civil sous le nom d’Olivier Montbazet, il est le papa d’Aligorchie et son webmaster. Partagé entre une amoureuse parisienne, et beaucoup de travail sur Albi, il lui est difficile d’écrire régulièrement. Le site devrait d'ailleurs prochainement changer de webmaster.

Enregistré sous En bref · tags: , ,

2 réponses à "Le retour de l’enfant prodigue"

  1. Gertrude dit :

    Ahahahhah mon kAG tu me manquais. Teyssèdre continue à dire à qui veux l’entendre qu’il est entouré d’incompétents et que Stephane Bultel n’a pas les compétences pour le CCAS. Je te confirme Stephane B. devrait prendre la direction de cabinet de Teyssèdre, Aymeric S. dont le frère a aussi été embauché à la mairie devrait souffler un peu. Car sans porter particulièrement ce garçon dans mon coeur, comment veux tu qu’il s’en sorte sans un minimum d’accompagnement à son nouveau poste. On retrouve là toute la perversité de Teyssèdre qui savait très bien qu’en nommant Monsieur Sanchez à ce poste le précipiterait dans un mur de problème.

  2. camarade dit :

    Bultel n’est vraiment pas rancunier ou un peu maso .Teyssedre a fait le service minimum pour Bultel pour les cantonales , pour favoriser Saules , de l’opposition.Il a fait la même chose pour Herment lors des législatives ; soutien de Mazars ( PRG) à Paris auprès des instances du PS , directeur de campagne à Rodez pour Herment(PS)!!!.Patatras voilà la réforme territoriale , adieu les cantons ?!.Escoffier retourne aux sénatoriales ,exit Mazars.Va-t-il repiquer à la députation de nouveau face à Herment ou attendre que Tesseydre y aille à son tour libérant peut être ( il faut déjà gagner) le poste de maire ( si le non cumul est vraiment appliqué)et se placer lors d’un troisième tour à la mairie avec une chance probable de l’emporter face à Herment.Mais Tesseydre ambitionne toujours d’être président de région et là aussi le non cumul devrait intervenir avec le mandat unique . Alors maire, député , président d’agglo, président de région ??? Nul doute que nous sommes à la veille de circonvolutions et de contorsions politiques intéressantes de la part de celui qui se dit autant de droite que de gauche , en tout cas un rose très très délavé.La bérézina du PS aux européennes n’arrange pas les choses et à aucun niveau , alors il va jouer de toutes les tendances , de toutes les alliances ( même contre nature), faire toutes les promesses possibles pour se poser en recours. Ce n’est pas son absence de conviction qui va le gêner tant son addiction au pouvoir est flagrante.Le coq de la trahison risque de chanter plusieurs fois trois fois sur le piton.Courage camarades.