Articles Com.

Aligorchie II » Municipales 2014, Rodez » Monsieur 60%

Monsieur 60%

Il y a quelques semaines, Christian Teyssèdre posait, un peu figé, pour le Ruthénois, pour l’interview de page 3.
On y apprenait qu’il comptait renouveler sa liste à 60% pour les prochaines élections municipales. Depuis, suite à une inflation galopante, il aurait même murmuré que ce serait à 80% !
Il la veut plus « plus homogène, plus cohérente et plus modérée« .
On y comprend donc que la majorité actuelle n’est guère homogène, guère cohérente et peu modérée… en fait, qu’elle n’est peut être même plus une majorité…
Quand on revient 6 ans en arrière, avec le boulevard ouvert par Marc Censi qui n’avait (volontairement ?) pas préparé sa succession, il était évident qu’il fallait jouer une sorte d’union de la gauche et enfoncer le coin.
En 2013, la donne a bien changé…
Entre la platitude des uns et la lassitude des autres il est certain que Christian Teyssèdre n’a pas le choix et qu’il lui FAUT renouveler sa liste à plus de 60%.
Dans le fond, combien de Conseillers municipaux seraient prêts à repartir avec lui ? Quand on sait le niveau des débats, la faible démocratie interne et que le fait de ne pas être d’accord avec le Maire, c’est s’opposer, il est plus que probable que plus de 60% du Conseil municipal n’a aucune envie de remettre le couvert…
D’ailleurs il se murmure que la gauche de la gauche se prépare de son côté, que les radicaux n’excluent rien, et que des écologistes et des socialistes encartés (ha oui, quand même…) se réunissent de leur coté.
Effectivement, c’est bien plus de 60% de la liste qui devra être renouvelée… Il ne reste plus, au Maire sortant, qu’à faire rentrer les 200 personnes à qui il a pu le proposer au gré des cafés et autres balades au marché dans la liste d’un peu plus de 30 noms qu’il devra présenter…

Ecrit par

48 ans, ancien parisien, arrivé en Aveyron en 89, il a d’abord habité Millau avant de rejoindre Rodez. Blogueur depuis plusieurs années, il s’est intéressé à la politique en 2007 pour découvrir assez rapidement que, trop souvent, les idées ne sont véhiculées qu’à des fins plus ou moins dévoyées. Connu à l’Etat civil sous le nom d’Olivier Montbazet, il est le papa d’Aligorchie et son webmaster. Partagé entre une amoureuse parisienne, et beaucoup de travail sur Albi, il lui est difficile d’écrire régulièrement. Le site devrait d'ailleurs prochainement changer de webmaster.

Enregistré sous Municipales 2014, Rodez · tags: , , , ,

3 réponses à "Monsieur 60%"

  1. Henri Golant dit :

    Il se murmure… que George Abitbol appartient au « collectif du Grand Rodez » :
    http://www.ladepeche.fr/article/2013/06/08/1645228-le-collectif-du-grand-rodez-sort-de-l-ombre.html

    Les propos de Matthieu Lebrun ne me semblent pas très clairs. A-t-il voulu dire que le collectif, démarré dans une cabine téléphonique (avec 5 personnes), en réunit plus de 40 aujourd’hui ou exprime-t-il l’idée que le mouvement, composé d’une cinquante de vagues sympathisants à l’origine, réunit désormais 40 militants décidés ? (… à former une liste ?)

  2. KaG dit :

    Il se murmure bien 🙂
    Erreur de transcription. Partis de 5, le collectif regroupe aujourd’hui un peu plus de 40 personnes.

  3. Henri Golant dit :

    La fine équipe est dans « Midi Libre », ce lundi, page 5… dans un café de la place d’Armes ? (Bande d’alcooliques ! :p )